Pourquoi créer la SAS le Watt Citoyen ? 

Le montage financier étant basé sur un financement total du projet par les citoyens, le choix s’est porté sur une Société à Actions Simplifié (SAS) dont les statuts permettent un fonctionnement de type coopératif. De ce fait, l’association Les Survoltés n’était pas juridiquement en capacité de porter cette réalisation. 

Quel est son rôle ? 

Cette structure juridique va lever les fonds pour assurer le financement du projet. Au lieu de faire appel à un financement bancaire ce sont les citoyens ou les organisations détentrices du capital qui via les Comptes Courants Associés (CCA) joueront le rôle de prêteur de deniers. 

La SAS sera en outre chargée de la construction du parc photovoltaïque (maître d’ouvrage), de plus elle sera en charge de l’exploitation du parc photovoltaïque. 

L’organisation des collèges

L’importance de chaque associé au sein d’un collège est identique; cependant lors des votes en Assemblé Générale (AG), le poids des votes de chaque collège est pondéré en fonction de leur pourcentage inscrit dans les statuts. Le poids de chaque collège ne peut être modifié que lors d’une AG extraordinaire.

 Le conseil de gestion

Lors de l’Assemblée Générale Ordinaire du 20 Avril 2017, le Conseil de Gestion du Watt Citoyen a été élu. Il est composé de :

  • Attac Nîmes (représenté par Josiane Flattet)
  • Enercoop LR (représenté par Guillaume Marcenac)
  • Luxel (représenté par Jean Baptiste Boinet)
  • Sylvie Anoï
  • Guilhem Gibert
  • Philippe Gouillard
  • Guy Max
  • Christian Mercier
  • Régis Ollagnier
  • Karine Prunier
  • Sophie Setbon-Cuisinier
  • Antoine Rousseau