Les lucioles citoyennes

Classé dans : Copinage, Page d'accueil | 2

Mardi 13 Juin, s’est tenue une réunion d’information publique animée par l’association Lucioles Citoyennes au sujet du projet de parc photovoltaïque citoyen sur la commune de Durfort. Si le public s’est déplacé en petit nombre, les présents, très intéressés par ce projet, ont pu obtenir des informations précises sur l’état d’avancement du projet et les étapes à venir.
Le projet de l’association Lucioles Citoyennes a été lauréat de l’appel à projets de la Région « Energies Coopératives et Citoyennes ». Il bénéficie donc d’un soutien moral et financier, soutien renouvelé à l’occasion du passage de la Région Languedoc-Roussillon à la Région Occitanie – Pyrénées Méditerranée. Rappelons que la mairie de Durfort est également partenaire du projet.
L’objectif est la création d’un parc photovoltaïque détenu par les citoyens sur le site de l’ancienne décharge du village. Ce terrain, à l’abandon depuis des décennies, est aujourd’hui impropre à tout projet agricole ou urbanistique.
L’idée d’un parc photovoltaïque citoyen s’est peu à peu imposée. C’est à la fois un moyen de valoriser le site, et un moyen d’entrer de façon concrète dans la transition énergétique par la réalisation, sur le territoire de la communauté de communes du Piémont Cévenol, d’un projet concret, local, s’appuyant sur des valeurs de solidarité et de coopération, et dont le sujet central, s’il est la production d’énergie renouvelable, se veut surtout un accélérateur de la prise de conscience de la nécessité d’agir face aux défis du réchauffement climatique.

Pour toute information et contact : luciolescitoyennes@gmail.com

2 Responses

  1. andreani

    bonjour,

    Derrière tous ces projets ecolos se cache beaucoup de buziness.
    Par ailleurs le dernier avatar des lois de nature écologique (europe entérinées par nos parlementaires) c’est Linky que ces mêmes écolos rejettent. Tous les recours administratifs entrepris par les collectivités locales à ce sujet ont à ce jour été déboutées (la loi, c’est la loi!).
    Ensuite, la filière photovoltaïque française ( trop chère pour le contribuable) se casse la gueule au profit de la chinoise. Je n’ai pas envie de sponsoriser ce pays totalitaire.
    Quant on vous parle écologie, en général les taxes suivent. Moi par exemple je me chauffe au fuel avec beaucoup de mal à cause justement de la flambée des dites taxes.
    Tout çà donne à refléchir.
    Je n’aime pas qu’on prenne pour un imbécile sous couvert de l’écologie.
    Bref tout çà manque de cohérence.
    Attention de ne pas décourager les bonnes intentions.

    Salutations citoyennes

    Paul Andreani 21 rue basse Durfort

    • Antoine Rousseau

      Bonjour Paul et merci pour votre commentaire. Vous mélangez beaucoup d’éléments qui n’ont pas grand chose à voir : le compteur Linky, les taxes sur le fuel, la fabrication chinoise des panneaux, etc. Il y a bien sûr des choses tout à fait justes dans votre message mais il est difficile de savoir où vous voulez en venir. Le mieux serait sans doute de permettre une discussion de vive voix : je vous engage pour cela à rencontrer les personnes de Durfort qui sont à l’origine des Lucioles Citoyennes : peut-être les ferez-vous changer d’avis !
      Bien cordialement,
      Antoine Rousseau, Les Survoltés d’Aubais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *