rrgrLe parc photovoltaïque sera situé sur une ancienne décharge publique

 

  • LOCALISATION : Zone Artisanale – Moulin à vent (Aubais, Gard) sur l’ancienne décharge publique
  • SURFACES : 1300 m² de capteurs (*) – 3000 m² utilisés (*)
  • TECHNOLOGIE : 600 panneaux cristallins sur structure fixe
  • PUISSANCE TOTALE: 250 kWc
  • PRODUCTION ESTIMÉE : 378.000 kWh/an (*)
  • CONSOMMATION : Environ 150 foyers hors chauffage (base 2500 kWh/an)
  • ÉMISSIONS DE CO2 ÉVITÉES : 200 tonnes par an (*)
  • INVESTISSEMENT : 340 000 euros (*)

(*) chiffres indicatifs

 

La valorisation de l’ancienne décharge municipale

Le choix du site :

  • Pour ne pas se priver de terres agricoles,
  • Pour ne pas empiéter sur des terrains constructibles de qualité,
  • Pour corriger une erreur du passé par un projet d’avenir,


Un projet citoyen et participatif

C’est un projet de production d’énergie renouvelable, porté et maîtrisé par des citoyens, des collectivités et d’autres acteurs locaux. L’objectif est de garantir l’intérêt collectif en assurant des retombées économiques et sociales locales, à l’image d’expériences réussies telles que celles du Pays de Mené (Bretagne), Combrailles Durables (Puy de Dôme), Gaillac, Biovallée (Drôme).

Les projets EnR coopératifs et solidaires peuvent contribuer à réussir la transition énergétique par :

  • La réappropriation locale des politiques énergétiques à l’échelle du territoire,
  • Le maintien au niveau local des bénéfices financiers issus des énergies renouvelables,
  • La réaffectation de ces bénéfices vers de nouvelles initiatives d’intérêt collectif,
  • L’acquisition par le territoire de nouvelles expertises métiers,
  • Une communication positive sur les EnR en région et en particulier sur leur capacité à soutenir l’activité économique,
  • La création de dynamiques collectives positives sur ce sujet, beaucoup moins nombreuses aujourd’hui que les dynamiques « anti »,
  • L’émergence d’ambassadeurs locaux de la transition énergétique.

L’objectif de la participation citoyenne pour le projet s’élève à 100 000 € minimum, à collecter d’ici au printemps 2017. Ces fonds sont indispensables afin de débloquer les 100 000 € de subvention de la Région Occitanie. En effet, le projet des Survoltés d’Aubais bénéficie d’1 € de subvention de la région dès lors qu’un citoyen apporte 1€.